Séance du Stadtrat de Nidau du 17.03.2011 Discours d'ouverture du Président

Discours d'ouverture du Stadtrat du 17.03.2011

Geschätzte Kolleginnen und Kollegen

C’est avec beaucoup de joie et de fierté que j’assume ce soir pour la 1re fois pour la charge que vous m’avez confiée pour 2011 de diriger les débats du Stadtrat.

C’est pour moi un honneur de représenter le Parti Radical Romand à ce poste et par conséquent la minorité francophone de Nidau. Malgré le droit qui m’est réglementairement accordé, je vais m’exprimer en allemand et je suis certain que vous ne me tiendrez pas rigueur des imperfections qui pourraient survenir.

 

Au moment de prendre en charge ce mandat, je voudrais vous adresser quelques réflexions que m’inspire la situation politique qui nous entoure et sur les objectifs que je vois pour nous dans notre environnement local.

 

Au niveau politique mondial, le début de cette année est avant tout marqué par les événements survenus dans les Pays au sud de la Méditerranée. Des peuples tenus sous tutelle depuis de nombreuses années par des dictateurs sans scrupules se sont soulevés pour exiger une meilleure distribution des ressources et le respect de leurs droits démocratiques. Je ne crois pas que le mouvement s’arrêtera là et d’autres pays de cette région vont également s’enflammer car le potentiel de brimades est substantiel à travers le monde.

 

Ces mouvements font également suite à la situation inextricable survenue en Côte d’Yvoire suite au non-respect des décisions démocratiques du peuple là aussi par un dictateur avide de pouvoir et de pillage des ressources.

 

Quel regard devons-nous jeter sur ces événements :

 

- les peuples ont besoin de démocratie pour pouvoir s’épanouir

 

- Nous pouvons être heureux que depuis plusieurs décennies, nos institutions nationales assurent

une situation stable à cet égard dans notre pays.

 

- C’est certainement grâce à cette situation stable que nous avons pu gérer dans notre pays avec

discernement les crises survenues ces dernières années. Je veux parler ici de Swissair, de l’UBS et

de la crise économique mondiale.

 

Nous devons nous engager chaque jour à faire perdurer une démocratie ouverte qui nous permet d’assurer notre bien-être humain, économique et environnemental.

 

Et pour Nidau, quels sont nos défis :

 

A mon avis, notre démarche ne peut pas se limiter à aborder nos dossiers sous l’angle purement local.

 

Les grands projets qui nous occupent actuellement et qui jalonneront notre parcours politique ces prochaines années devront être abordés et gérés aussi avec une vision régionale. Dans un premier cercle nous sommes intégrés dans l’agglomération biennoise et notre angle de vision doit s’établir dans ce cadre :

 

- Le développement de l’Expo-Park

- La construction de l’autoroute A5, contournement de Bienne

- Le projet de Regiotram

 

En sont les principaux exemples.

 

Nous devons certes veiller à défendre nos intérêts locaux, mais les décisions positives ne pourront intervenir que si nous tenons compte de la globalité des problèmes.

 

Je suis un homme du consensus et je m’efforcerai dans les débats à assurer ce principe sans toutefois empêcher les idées de se développer et aux intervenants de s’exprimer pleinement.

 

Je souhaite que les délibérations de notre Conseil se déroulent avec franchise et fair-play et je vous remercie pour votre future collaboration dans ce sens.

 

Merci pour votre attention.

 

Jean-Pierre Dutoit

Président Stadtrat Nidau